Qui sommes nous ?

La Confrérie des Maistres Vignerons de Chénas et Moulin à Vent

Qui sommes nous ?

A l’initiative de vignerons et d’amis des Crus Chénas et Moulin  à Vent des trois communes où s’étendent les terroirs de nos deux Crus : Chénas (69840), La Chapelle de Guinchay (71570) et Romanèche-Thorins (71570), notre Confrérie a vu le jour en 1996, sous forme d’Association de la loi de 1901, enregistrée à Chénas (69840) et a tenu son premier chapitre le 22 Juin 1996.

Notre Confrérie, crée sous la bienveillance des confréries Beaujolaise des Compagnons et Mâconnaise de Saint Vincent, est la seule Confrérie à veiller aux destinées de deux Crus. Nos actions sont coordonnées en permanence avec l’Union des Viticulteurs du Cru Chénas et l’Union des Viticulteurs du Cru Moulin à Vent.

Notre but est de faire venir dans notre contrée des personnalités de tous les horizons pour les convaincre, chapitres aidant, d’agir chacun dans sa sphère d’influence, pour le renom de nos grands vins.

La Confrérie des Maistres Vignerons de Chénas et Moulin à Vent s’est donné pour missions de :

  • Célébrer les vertus de nos deux Crus Chénas et Moulin à Vent et de les défendre avec honneur et fierté ;
  • De festoyer dans la joie et la bonne humeur ;
  • Et d’honorer du Titre de « Chevalier de la Tassée », d’illustres personnages reconnus « Dignus Tastevini ».

Les dirigeants de la Confrérie ne sont pas animés par les seuls motifs économiques et commerciaux ; ils sont sincèrement attachés à leur terroir et souhaitent faire connaître les Crus de Chénas et Moulin à Vent, et partager avec d’autres le plaisir et les charmes de la dégustation de leurs nectars.

Nos chapitres réguliers ou exceptionnels, toujours préparés avec soin, suivent un rituel emprunt de solennité et se tiennent dans le respect de la tradition beaujolaise et la convivialité. Le souci du Grand Conseil est de créer une ambiance digne de l’attention que vous portez à vos amis et clients invités ou intronisés. Les récipiendaires du Titre de Chevalier de la Tassée, s’y voit remettre leurs attributs : la Tasse d’Argent et un le Diplôme.

Notre devise est :

A Tassée pleine, joie s’enchaîne.

Rejoignez nos rangs (rubrique contact).

Fête des Crus 2016 à Régnié

Les confréries ont bravé les intempéries pour le défilé traditionnel

Salmis de Canard Sauvage

La veille, avec 2 carottes et un gros oignon coupé en dés, un bouquet garni, une noix de beurre et les abattis de la pièce de gibier, faire un roux. Le mouiller avec 1 bouteille de vin de Chénas. Ajouter un litre de fond brun et une poignée de champignons.
Laisser dépouiller.

Faire rôtir les canards. Aux ¾ de la cuisson, les retirer et les laisser tiédir. Les découper, et lever la peau des morceaux, les parer et les ranger dans un sautoir bien beurré. Couvrir et tenir au chaud.

Concasser les carcasses les mettre dans la sauteuse et déglacer avec 5 cl de cognac et 1 dl de Chénas.
Réduire et ajouter la sauce faite la veille. Laisser cuire quelques minutes. Passer à la passoire fine et appuyer pour extraire le suc. Remettre sur le feu. Passer au chinois fin. Rectifier s’il y a lieu avec un peu de beurre.

Disposer les morceaux de canards, les champignons et saucer.

Vous pouvez servir autour des croûtons tartinés de farce à gratin.

Editorial Gazette Février 2016

Chers amis, Chers Confrères,

L’année 2015 restera ancrée dans les mémoires collectives par les tragiques attentats survenus en France et particulièrement à Paris.

Les « Campagnards Beaujolais » que nous sommes ont bien sur, été touchés et attristés par ces actes horribles et fanatiques, mais fort heureusement, dans notre mémoire de vignerons et de négociants Beaujolais, l’année 2015 restera gravée «en bien», grâce à un millésime d’exception.

 2015 :

Millésime né sous les signes cumulés et associés du soleil et de la sècheresse.

Millésime rare sur nos coteaux ; à peine 40 hl ha sur l’ensemble des 10 crus.

Millésime d’exception qui surclasse déjà 2011 et 2003 autres millésimes du siècle !

Millésime de garde, aux tanins riches et structurés qui nous épatera dans 20 ans !

Mais  2015 :

Millésime capricieux, ou la « patte » et la dextérité de chaque vigneron à été déterminante afin de l’amener en belle « robe » jusqu’à maturité.

Vous l’avez compris depuis longtemps et, ce « 2015 » en est un exemple de plus, le métier de vigneron est loin d’être facile, mais Dieu qu’il est passionnant et enrichissant !

Mon souhait pour ce millésime 2015 et cette année 2016 qui pointe, c’est que la qualité de nos vins associée à la détermination et l’opiniâtreté de nos vignerons apporte enfin aux vins de notre région la renommée à laquelle ils ont droit.

Un autre souhait que je tiens à formuler est en direction des jeunes. Ils sont nombreux, mais pas assez, pour reprendre le flambeau, ils ont les connaissances, la volonté, la force de la jeunesse, mais il est obligatoire que nous, les aînés, puissions les aider à continuer. Que leur travail soit reconnu et récompensé à sa juste valeur, qu’ils ne ploient pas sous les charges administratives et ils pourront vivre de notre beau métier. Aidons les de notre mieux.

La Confrérie est l’un des maillons de cette chaîne de vignerons qui transmet ce relais de l’amour de nos vins, de nos terroirs et de notre passion, elle fait, avec ses moyens et à son niveau, un travail de fourmi pour faire connaître et apprécier nos vins en France et dans le monde.

Bonne année 2016 à tous et « A tassée pleine Joie s’enchaine »

Pierre-Yves Perrachon

Grand Maistre

Civet De Joues De Cochon Au Moulin A Vent Et Châtaignes

©JonCockleyRecette proposée par Georges Blanc, Chevalier de la Tassée

POUR 4 PERSONNES :

Préparation 30 min – Cuisson 1h40 environ – Macération 24 h

Le Civet :
800g de joues de cochon, 700g de châtaignes, 1 oignon, 1 tête d’ail, 1 bouquet garni, 80g de beurre, 50 cl de graisse de canard, 25 cl de porto, 20 cl de bouillon de volaille, 1 bouteille de Moulin à Vent, 2 cuil. à soupe de farine, 1 pincée de poudre de quatre-épices, sel, poivre du moulin.

La Marinade :
1 oignon, ½ feuille de laurier, 3 échalotes, 3 queues de persil, 1 pincée de fleurs de thym, 3 cuil. à soupe d’huile d’olive, 5 cuil. à soupe d’eau-de-vie.

• Préparer la marinade : épluchez et taillez l’oignon en rondelles, pelez les échalotes, ciselez-les ; mélangez-les avec le reste des ingrédients de la marinade et versez le tout sur les joues de cochon. Laissez mariner 24 h au frais.

• Le lendemain, égouttez et épongez les joues. Déposez-les dans 30 g de beurre chaud, salez, poivrez, et faites-les dorer 2 min sur chaque face, réservez.

• Préparez la sauce : sur feu vif, faites suer 5 min l’oignon pelé et haché grossièrement, la tête d’ail coupée en deux dans le sens de l’épaisseur et le bouquet garni dans 30 g de beurre, ajoutez la farine en pluie et remuez. Versez le porto et faites réduire aux trois quarts, puis ajoutez le bouillon, le Moulin à Vent, salez, poivrez et poudrez de quatre-épices. Portez à ébullition, ajoutez les joues, couvrez et faites cuire 1h30.

• Retirez les joues, passez la sauce au chinois étamine et faites-la réduire de moitié. En fouettant, incorporez 20 g de beurre en parcelles pour monter la sauce. Rectifiez l’assaisonnement et gardez au chaud. Ajustez la consistance avec un trait de Moulin à Vent.

• Préparez les châtaignes : incisez légèrement leur écorce sans entamer la pellicule sous-jacente, couvrez-les d’eau froide et faites-les bouillir 1 min. Epluchez-les encore brûlantes. Réunissez-les avec la graisse de canard, portez à ébullition et faites cuire 4-5 min sur feu doux. Salez, poivrez, égouttez.

• Servez les joues de cochon nappées de sauce et entourées des châtaignes.

Conseil :Vous pouvez également préparer cette recette avec des joues de bœuf ou d’agneau. Pour simplifier, vous pouvez utiliser des châtaignes pelées vendues sous vide ou en boîte.

Le Conseil Vin de Fabrice Sommier, sommelier chez G.Blanc et Chevalier de la Tassée :Un Moulin à Vent 2013, évidemment.

L’édito du Grand Maistre

Chers amis (ies) Consœurs et Confrères.
En ce début d’année où tous les projecteurs se tournent vers la crise et les élections à venir, les informations de notre confrérie semblent bien futiles !!
Mais je pense, en bon épicurien, qu’il faut même en ces temps difficiles ne pas oublier de prendre un peu de bon temps ; et le bon temps il n’est pas seulement à des milliers de kilomètres, sous les cocotiers et le soleil ! Il peut être également chez nous, dans une cave, entre amis autour d’une table, avec un saucisson et une ou deux bonnes bouteilles originaires de notre beau terroir.
Notre confrérie rassemble en son sein les amateurs de nos vins de Chénas et Moulin à Vent mais aussi les amoureux de ces moments de pure convivialité et d’amitié qui ne doivent pas disparaitre au profit d’un mode de vie basé sur le travail et la rentabilité à tout prix !
Depuis 2010 nous avons noué des liens, grâce à nos deux crus Chénas et Moulin à Vent, avec la capitale des Gaules. En effet, dans le cadre du mariage de Lyon avec le Beaujolais, notre cru Chénas est marié avec le 1er arrondissement et ses pentes « Croix Roussiennes » et Moulin à Vent avec le 8ème et le quartier éponyme.

Gageons que tous ses efforts de communication et de promotion seront couronnés de succès. La confrérie sera toujours présente pour accompagner les crus dans les diverses manifestations qu’ils organiseront.
Nous venons d’ailleurs, lors de la St Vincent des vignerons 2012, de faire entrer dans notre confrérie, le Sieur Nicolas Guillot, président de l’association « gratons les pentes » et « futur vigneron » des quelques ceps de Chénas qui seront plantés en colline de « Croix Rousse ». A quand une St Vincent au pied des vignes du 1er ?
Cette année, pour la 2ème année consécutive, notre grand chapitre de printemps se déroulera le samedi  2 Juin 2012  au restaurant «Les  Platanes de Chénas ».
Le grand conseil vous attend pour fêter l’arrivée des beaux jours et vous faire déguster le grand millésime 2011 dans les différents terroirs.
Attention, les places sont limitées, il est préférable de réserver au plus tôt.
A très bientôt, bonne lecture, et rappelez-vous :

« A tassée pleine, Joie s’enchaîne »!

Pierre-Yves Perrachon, Grand Maistre