Ils sont Chevaliers de la Tassée et ils parlent de Nous

  • 1998 : Maurice Large (Président de l’Union Interprofessionnelle des Vins du Beaujolais) :
    • « La Confrérie des Maistres Vignerons de Chénas et Moulin à Vent ont de la classe. Le dévouement et l’envie de bien faire les choses mettent en valeur tout l’engagement que vous avez pris à parler de vos crus en particulier et du beaujolais en général ».
  • 2000 : Maryse Allarousse, (Meilleur Sommelier de France) :
    • « Je suis très fière de faire partie de cette Confrérie ».
  • 2002 : Catherine Doré (Secrétaire Générale de l’Union des Sommeliers de France) :
    • « J’ai dégusté, issus de votre terroir, des vins plaisants, harmonieux, des vins dont on a envie, des vins de repas, de soif, de partage. Continuez à nous donner ce plaisir. A la mode du « vrai faux journal », les « vrais hommes politiques », les « vraies voitures », les « vrais gens », les « vrais légumes », je préconise les vrais vins : Moulin à Vent et Chénas ».
  • 2003 : Elisabeth Saulat (Styliste culinaire) :
    • « Le Beaujolais a pour moi le charme d’un léger mystère que je n’ai pas fini de dévoiler… Autre signe fort pour moi, les cartes géographiques des domaines et les écussons disposés dans la salle de la Confrérie. Je les ai vu comme autant de sourires accueillants et prometteurs pour ce que j’étais en train de vivre. Je suis donc très heureuse d’appartenir désormais à La Confrérie des Chevaliers de la Tassée ».
  • 2008 : Louis Lejeune (Chevalier Tabellion de l’Ordre Hospitalier, Curieux et Courtois de l’Ordre de Saint Bacchus. Grande Commanderie de Liège Verviers) :
    • « Nous te faisons Chevalier de la Tassée…. C’est la formule qui vous consacrera Chevalier. Mais avant cela, vous jurerez de transmettre, dans la bonne humeur, la passion bachique née des terroirs de Chénas et Moulin à Vent. Voilà qui sera chose facile lorsque vous aurez goûté aux remarquables Crus Chénas et Moulin à Vent qui vous auront été présentés »